Les 10 étapes pour un plan stratégique efficace | Therrien Couture avocats

Les 10 étapes pour un plan stratégique efficace

20 juin 2016Droit des affaires et corporatifYannick CrackYannick Crack

Dans la vie comme en affaires, il est important de se fixer des objectifs. Difficile de s’accomplir sans savoir où l’on souhaite aller! 

Pour une entreprise, c’est ici qu’entre en jeu la planification stratégique. En effet, un plan stratégique bien adapté sera un outil fort utile pour orienter votre croissance. Il vous permettra non seulement d’établir des objectifs, mais aussi de schématiser les étapes pour les atteindre. 

Bien que le processus de création d’un tel plan soit différent d’une entreprise à l’autre, nous souhaitons vous faire part de quelques conseils pratiques dans le texte qui suit. 

1.    Définissez l’objectif à long terme de votre entreprise

Avant de penser à mettre un plan stratégique détaillé sur papier, il est important de réfléchir aux objectifs de votre entreprise à long terme. Que voulez-vous accomplir? Quelle est la vision directrice de votre entreprise? N’ayez pas peur d’oser dans la définition de votre but puisque c’est ce qui orientera vos efforts pour les 10 ou 15 prochaines années. Vous souhaitez devenir un joueur incontournable dans votre industrie? Écrivez-le et gardez cet objectif en tête quand viendra le temps de prendre des décisions majeures pour votre entreprise.

2.    Créez votre groupe de planification stratégique

La planification stratégique ne devrait pas être l’affaire d’une seule personne. En effet, votre planification bénéficiera de l’apport de différents collaborateurs. Votre directeur marketing et votre directeur des finances sont des alliés très utiles pour écrire un plan stratégique. L’un pourra vous renseigner sur ce qui se fait dans l’industrie et comment vous différencier tandis que l’autre a une connaissance pointue des capacités financières de l’entreprise. Aussi, pour vous aider avec les projets futurs, n’hésitez pas à inclure le responsable de votre département de recherche et développement (R&D), si vous en avez un. Le groupe gagnera à rester d’une taille modeste, quatre ou cinq personnes suffiront normalement, question de faciliter les échanges.  

3.    La tendance dans votre industrie pour les prochaines années

Lorsque vient le temps de se fixer des objectifs pour le futur, il est primordial de le faire en ayant conscience des tendances de fond qui se dessinent dans votre industrie. Effectivement, il ne sert à rien d’investir temps et efforts à la création d’un plan qui ne tient pas compte des nouvelles réalités de votre marché. Soyez à l’affût des nouvelles technologies et des innovations ici comme ailleurs dans le monde. Si vous avez impliqué des gens du marketing et du R&D dans votre groupe de planification, ils pourront fort probablement vous aider lors de cette étape.

4.    Analyser vos forces, faiblesses, opportunités et menaces

Pour établir un plan optimal, il est important pour vous d’être conscient des forces qui vous ont permis de faire croître votre entreprise, mais aussi des faiblesses que vous devrez surmonter pour générer une croissance supplémentaire. Il est nécessaire d’être réaliste dans cette évaluation, nous avons tous des forces et des faiblesses, les reconnaître vous permettra simplement de mieux les utiliser.

Vous gagnerez aussi à procéder à une analyse approfondie de vos concurrents et de leurs modèles d’affaires. Effectivement, cela vous aidera à identifier les opportunités dans votre marché et les créneaux qui ne sont pas nécessairement occupés par la concurrence où vous pourriez aller chercher une grande part de marché. De plus, l’analyse de la concurrence vous conscientisera aux menaces qui guettent votre entreprise. Peut-être devrez-vous inclure quelques mesures correctives dans votre plan stratégique suite à cette démarche…

5.    Votre promesse de marque

La promesse de marque est un concept qui n’est pas nécessairement embrassé par toutes les entreprises, mais beaucoup d’entre elles gagneraient à l’utiliser. Une promesse de marque est un facteur de différenciation fort, lorsque bien utiliser, mais vous devez pour cela bien évidemment la respecter!

En identifiant un facteur qui vous différencie et en le transformant en promesse envers votre clientèle, vous aurez de meilleures chances de fidéliser vos clients et d’en acquérir de nouveaux. C’est pourquoi nous vous suggérons de l’intégrer à votre plan stratégique et d’en tenir compte lors de son développement.  

6.    Fixez-vous des objectifs précis et définis dans le temps

Il n’y a pas de recette miracle pour créer un plan stratégique qui fonctionnera pour chaque entreprise. Cependant, inclure vos objectifs à court, moyen et long terme dans votre plan est un élément essentiel à son succès. En fixant des objectifs précis et définis dans le temps, vous vous assurez que tout le monde dans l’entreprise est sur la même longueur d’onde quant à ce que vous désirez accomplir.

Dépendamment du marché dans lequel vous évoluez, les échéanciers pour vos objectifs peuvent varier. La bonne pratique veut que vous vous fixiez avant tout un objectif sur un an.  Cet objectif à court terme vous permettra de rester concentré sur le présent et vous amènera naturellement vers des objectifs à plus long terme. Si votre industrie est constamment en mouvement comme le monde des télécommunications ou si la croissance de votre entreprise se fait déjà à un rythme effréné, des objectifs sur 5 ans seront probablement trop éloignés dans le temps pour être utiles.

7.    Fixez-vous des indicatifs de performance pour atteindre vos objectifs

Ce point ne saurait être plus clair. Suite à la définition de vos objectifs, il est important de vous doter d’outils vous permettant de suivre votre progression vers l’atteinte de vos buts. Par exemple, si vous souhaitez augmenter les profits par unité d’affaires, assurez-vous d’être en mesure de les calculer. 

Les indicatifs de nature financière sont généralement plus faciles à suivre et calculer que les indicatifs plus abstraits, par exemple le niveau de satisfaction de votre clientèle. Cela ne signifie pas que ces indicatifs sont inutiles, bien au contraire, vous devrez simplement investir plus de temps et de réflexion dans le développement de votre outil de mesure.

8.    Définissez les projets clés qui nourriront votre croissance

Après vos objectifs définis et les indicatifs qui vous permettront de mesurer vos progrès, il est nécessaire de vous pencher sur les projets clés qui feront croître votre entreprise. 

Avez-vous des projets en préparation? Des nouveaux produits en développement? Des initiatives pour vous démarquer et aller au-devant des nouvelles tendances dans votre marché? Réfléchissez aux différents projets que votre entreprise entretient pour le futur et identifiez ceux qui sont porteurs de croissance. Assurez-vous d’inclure ces derniers dans votre planification stratégique et de les garder en tête lorsque vous prenez des décisions d’affaires.

9.    Rédigez et communiquez le plan à votre équipe

Après avoir réfléchi à tous ces éléments, vous devrez vous asseoir avec l’équipe de planification stratégique et mettre sur papier tout ce matériel d’une manière cohérente. Cet exercice vous permettra de faire une synthèse des idées développées lors de la planification et de la présenter d’une façon facilement communicable. 

Une autre étape très importante est la communication de votre plan stratégique à vos employés et collaborateurs. En effet, si vous désirez utiliser cet outil pour faire croître votre entreprise, il est important que tous connaissent les objectifs et les moyens sélectionnés pour les atteindre. 

10.    Gardez votre plan vivant et actuel

Votre plan se doit de rester actuel et en accord avec la réalité changeante de votre entreprise. Pour cela, fixez-vous des rencontres mensuelles avec votre équipe de planification stratégique pour discuter des nouveaux enjeux, des décisions qui attendent l’entreprise et de tout ce qui pourrait avoir un impact sur les objectifs que vous vous étiez fixés au préalable. Vous pourrez donc apporter des modifications au plan lorsque nécessaire et éviter qu’il tombe dans la désuétude. 

Après avoir investi tous ces efforts et ce temps dans le développement d’un plan stratégique, il serait contre-productif de ne pas tirer profit au maximum de cet outil et de laisser prendre la poussière sur une tablette. 
 

Veuillez indiquer une note
0
Ajouter
Succès de l'ajout de l'évaluation
Échec de l'ajout de l'évaluation
Résultats1 - 10de1000

Votre équipe en Droit des affaires et corporatif