Travail et emploi

Les salariés au pourboire dans la restauration

  • Cynthia Bachaalani
Par Cynthia Bachaalani Avocate
Dans le domaine de la restauration, les commis débarrasseurs, plus communément appelés « busboys », peuvent-ils être payés au salaire minimum prévu pour les « salariés au pourboire »?

Oui. Les commis débarrasseurs sont considérés comme des salariés au pourboire s’il existe un système de partage des pourboires au sein de l’organisation. La Cour d’appel est récemment venue clarifier cette question en statuant sur le fait qu’un salarié n’a pas à recevoir le pourboire en main propre afin d’être qualifié de salarié au pourboire. En effet, le système de partage des pourboires est une manière indirecte de verser celui-ci. Le fait qu’à la fin de son quart de travail un commis débarrasseur reçoive une quote-part des ventes est suffisant pour considérer qu’il reçoit un pourboire. Conséquemment, un commis débarrasseur qui reçoit une part des ventes, par exemple un ou deux pourcent de celles-ci, puisée à même le pourboire des serveurs peut, depuis le 1er mai 2019, être payé par son employeur au taux horaire de 10,05 $ au lieu de 12.50 $.

N’hésitez pas à consulter notre équipe en droit du travail et de l’emploi pour vous assurer de vous conformer aux lois et à la jurisprudence applicables à votre entreprise et à vos salariés.

0