Travail et emploi

Le recrutement de travailleurs étrangers

  • Christopher Jackson
Par Christopher Jackson Avocat
La pénurie de main-d’œuvre donne actuellement du fil à retordre aux entreprises désirant recruter de nouveaux talents. L’embauche de travailleurs étrangers constitue une avenue novatrice qui permet aux entreprises de combler leurs besoins d’embauche et de diversifier leurs possibilités.

Plusieurs programmes sont disponibles afin de permettre aux entreprises canadiennes d’embaucher des travailleurs étrangers tels que le programme des travailleurs étrangers temporaires (ci-après « PTET ») et le programme Expérience internationale Canada (ci-après « EIC »).

Le PTET permet aux entreprises de combler leurs besoins de main-d’œuvre sur une base temporaire et même à plus long terme. Plusieurs postes peuvent se qualifier en vertu de ce programme, tout dépendamment du type d’entreprise et des conditions de l’emploi. La spécialisation de l’emploi, la rareté des candidats, le salaire ou la formation requise sont, entre autres, certains des nombreux critères pris en compte dans l’analyse des dossiers. Notamment, dans le cadre de ce programme, l’entreprise devra, dans la plupart des cas, démontrer qu’elle a dévolue des efforts dans la recherche de candidats canadiens ou de résidents permanents avant de se lancer dans des démarches de recrutement à l’international.

Le programme EIC comporte plusieurs volets, dont notamment les sous-programmes Vacance-Travail, Jeunes-Professionnels et Stage coop international. Tout dépendant du programme choisi, les permis de travail disponibles peuvent être ouverts, afin de permettre au détenteur de travailler pour l’employeur de son choix, ou fermés, permettant à son détenteur de ne travailler que pour un employeur spécifique. Ce programme vise à attirer des jeunes professionnels des pays avec lesquels le Canada a conclu un accord dans le cadre du programme EIC. Il permet également aux entreprises de combler leurs besoins de mains-d’œuvre et de bénéficier de la richesse de la jeunesse à l’international. Plusieurs emplois et candidats peuvent se qualifier en vertu de ce programme, que ce soit pour le perfectionnement professionnel ou dans le cadre d’un stage, en fonction de leur formation, de leur domaine de pratique et du type d’emploi recherché.  

Pour connaître les enjeux liés au recrutement de travailleurs étrangers et les exigences gouvernementales particulières, participez au rendez-vous Therrien Couture en droit du travail et de l’emploi le 29 octobre 2019.

1